L’énergie éolienne

Dans la mythologie grecque, Éole, fils de Jupiter et de la nymphe Ménalippe, est le maître et le régisseur des vents. Il décide de la force et de la direction des vents.

Le vent est de l’air atmosphérique qui se déplace dans une direction déterminée et dont la puissance est très variable. Depuis longtemps, le vent est utilisé comme énergie mécanique pour écraser les grains de blé, pour se déplacer dans les mers et aujourd’hui pour produire de l’électricité.

Grâce à une génératrice, les éoliennes transforment l’énergie mécanique produite par le vent en énergie électrique. Comme les moulins à vent dont les ailes sont orientées face au vent par le meunier, les pales des éoliennes se placent automatiquement face au vent.

L’énergie éolienne fait partie des énergies renouvelables, qui sont des sources d’énergies naturelles et inépuisables.

© Maison du Tourisme Cœur de Beauce

La transition énergétique en France

La hausse des émissions de gaz à effet de serre et celle des températures touche inquiète la planète. Aujourd’hui la combustion d’énergies fossiles représente les ¾ des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

La France, dont le potentiel éolien est fort, a décidé de limiter ses émissions de gaz à effet de serre et de diminuer sa dépendance au nucléaire en doublant d’ici 2030 la part de ses énergies renouvelables, qui est aujourd’hui d’environ 16%, et de développer ses capacités de production d’énergie éolienne.

Un des plus grands parcs éoliens de France

La Région Centre-Val-de-Loire et particulièrement le département d’Eure-et-Loir sont de très bons élèves en matière de développement durable.

Construit en 2006, visitez l’un des parcs éoliens les plus importants de France, le parc de Cormainville-Guillonville composé de 36 éoliennes.

Haute de 95 mètres et implantée selon des critères écologiques, paysagers, sonores et de sécurité, le poids d’une de ces éoliennes atteint les 329 tonnes.

Pour aller plus loin