©collection Alain Guilleux

Icare, Léonard de Vinci, Francesco Lana de Terzi partagèrent le même rêve: VOLER.
Mais il faudra attendre le XIXe siècle pour que le britannique Sir Georges Cayley réalise le 1er vol « habité » en planeur suivi par le français Clément Ader. Le 1er vol contrôlé et maintenu est réalisé en 1903 par les frères Whright et leur machine volante munie d’un moteur à explosion.


La Beauce avec ses espaces ouverts et ses grandes étendues planes est le territoire propice au développement de l’aéronautique. Le 31 octobre 1908, Louis Blériot décolle de Toury en direction d’Artenay avec son Blériot VIII et effectue alors le 1er vol aller-retour de l’histoire de l’aviation.


Les avionneurs Savary, Farman, Voisin, Grégoire, Alexandre,…s’installent alors sur les pistes de l’aérodrome de Chartres et se lancent dans une course aux records effrénée et parfois mortelle.
Au fils du temps les avions deviennent plus sûrs. Très vite ils seront utilisés comme armes de guerre. Les Goliath-bombardiers Farman-, les Caudron, les Morane- Saulnier, les SPAD…quittent successivement le tramac des bases aériennes de Chartres, Châteaudun et Orléans-Bricy jusqu’à leur occupation par les Allemands puis par les Américains lors de la Seconde Guerre Mondiale.


Après la guerre de 39-45 et les nombreux crashs aériens qui ont marqué le territoire, les bases 122, 279 Lieutenant Beau et 123 Charles Paoli se consacrent aux activités de transport aérien et de télécommunication militaires, au stockage des avions ou au transport de troupes.
Alors que la BA de Chartres a cessé en 1994 ses activités militaires et retrouvé un usage civil et que la BA de Châteaudun, rattachée en 2014 à la base d’Orléans- Bricy, a annoncé sa fermeture pour 2021, la base 123 confirme son rôle dans le transport (de troupes opérationnels mais également de moyens sanitaires). La base Charles Paoli accueille aujourd’hui la majorité des A400M commandés par l’Armée de l’Air.

A partir du 15 décembre 2020 et jusqu’au 31 octobre 2021, les visiteurs découvriront, à travers l’exposition «Du Blériot XI à l’A400M», les pilotes et avions qui ont marqué l’aviation en Beauce.