Marcel Bouilloux-Lafont, maire d’Etampes de 1912 à 1929, a été le témoin privilégié des premiers temps de l’aviation. Il en sera également l’un des principaux acteurs. En 1927, il rachète la compagnie de Pierre Latécoère et en fait l’Aéropostale (future Air France) ; on lui doit aussi la création des lignes aériennes entre la France et l’Amérique du Sud, ainsi que des premières infrastructures liées à l’aviation notamment au Chili et en Argentine : de Toulouse à Buenos Aires, de Buenos à Aires à Santiago du Chili, de Dakar à Natal…

Clément Wingler, docteur en histoire, chercheur associé à l’EHESS-CNRS, et DGA de la Ville d’Etampes, présentera l’aventure de Marcel Bouilloux-Lafont, le dimanche 21 novembre à 15h, à la Maison du Tourisme Cœur de Beauce.

Vous découvrirez le rôle majeur joué par Bouilloux-Lafont, plus jeune avocat au barreau de Paris, mais aussi banquier d’affaires international, dans l’histoire de l’aviation depuis la veille de la Grande Guerre jusqu’à la Deuxième, en élargissant l’horizon de la Beauce et d’Etampes – l’un des berceaux de l’aviation – vers l’Amérique du Sud et l’Afrique du Nord.